la microkinésithérapie

Après notre conférence du 11 mai 2007, voici une présentation rapide de cette pratique.

Reconnue par le ministère de la santé comme « technique de massage », la Microkinésithérapie, pratiquée exclusivement par des kinésithérapeutes et des médecins est une technique de massage thérapeutique qui aide l’organisme à retrouver ses pleines capacités.

Approche corporelle peu connue encore, la pratique de la Microkinésothérapie prend en compte la globalité de la personne tant physique que psychique et replace la souffrance somatique dans l’histoire du patient.

Parce qu’elle est fondée sur un principe naturel et élémentaire : aider le corps à évacuer tous les traumatismes passés ou présents qu’il garde en mémoire et qui l’empêchent de bien fonctionner, un peu comme des grains de sable dans une mécanique.

Circulation sanguine, respiration, échanges cellulaires … : toute cette activité corporelle fait naître des rythmes vitaux à l’intérieur de l’organisme mais aussi à la surface de la peau.

Ces rythmes vitaux sont perçus par les mains comme des micromouvements. Le kinésithérapeute, formé à cette approche va palper différentes zones du corps afin de vérifier que les rythmes sont normaux. S’ils sont perturbés, cela signifie qu’il y a une « cicatrice » à cet endroit, source d’un dysfonctionnement dans cette région ou à distance.

Par un diagnostic mocropalpatoire précis, le microkinésithérapeute pourra localiser et identifier la mémoire traumatique qui cause aujourd’hui la douleur. En aidant le corps à éliminer cette cicatrice, il ne va pas seulement soulager la douleur mais aider le corps à éliminer les risques qu’elle revienne, se déplace ou qu’elle dégénère.